Şieu-Măgheruş

La commune appartient au comté de Bistriţa-Năsăud et se trouve par rapport à la ville de Bistriţa, à une distance de 15 kilomètres, étant la première municipalité de l'ouest de celle-ci. La commune de Sieu-Măgheruş n'a jamais appartenu aux autres comtés. L'accès dans la municipalité est assuré par la route de comté 17.


La commune Sieu-Magherus comprend sept villages à savoir : Sieu-Măgheruş, Chintelnic, Arcalia, Sărăţel, Crainimăt, Podireiul Chintelnicului et Valea Măgheruşului.


Et elle est située le long de la vallée Şieului, en aval de sa confluence avec la Bistrita Ardelenească. Seule exception le village Valea Măgheruşului est située dans le bassin supérieur portant le même nom et est un affluent de droite de Şieu.

 

La commune est bordée : au nord par la commune Sintereag, dans le nord-ouest par la commune Sieu-Odorhei, au sud et au sud-ouest par la commune Lechinţa, vers le sud avec la commune Galaţii Bistriţei, à l'est avec la ville de Bistrita.


Histoire

 

Des découvertes archéologiques faites autour de la commune de Sieu-Măgheruş montrent l'existence des établissements humains dès l'époque néolithique; on a trouvé aussi des traces archéologiques des époques suivant l'âge néolithique, le bronze, l'âge du fer, l'époque féodale et les périodes ultérieures.


La période entre le Ve siècle et jusqu'au milieu du XIVe siècle se caractérise par des différenciations au sein des groupes du village et par la formation progressive des domaines féodaux. Dans la seconde moitié du XIe siècle, la pression des « pecenegi » affaiblit et l'état hongrois féodal commence la conquête progressive de la Transylvanie, avec ses richesses et ses terres fertiles.


Les batailles avec les Petchenègues, les plus grands ennemis des hongrois, qui ont eu lieu pendant le règne du Saint roi Ladislaus (1077-1095), ont été ressenties aussi sur le territoire de la commune. L'enlèvement des parcelles de terre et de la liberté des paysans a été fait par les nobles, qui ont transformé les paysans dans des serfs. Au XIIe siècle ont été amenés les Sicules et les Saxons par les rois Hongrois, pour fortifier leur Dominion et pour la défense des frontières provinciales. La période 1821-1914 ne se remarque pas dans les documents d'archives du département de Bistriţa-Năsăud, de cette période il y a très peu d'informations sur la commune de Șieu-Măgheruș.


Bien que la révolution de 1848 en Transylvanie ait été rejetée, elle a apporté des améliorations pour tous les habitants de la Transylvanie, par conséquent aussi pour les habitants de la commune. Ainsi, ils sont devenus libres, ils ont gagné du terrain, et les relations entre les paysans et les nobles ont changé, avec aussi l'insertion de la « rente ».
En 1897 prend place l'offre partielle des propriétés aux paysans-villageois de Sieu Măgheruş et de Valea Măgheruşului qui ont reçu des terres dans la zone « Lab » de Sieu-Măgheruş.

 

Le village de Chintelnic est mentionné dans les documents écrits depuis 1279. À partir des variantes du nom de la localité il ressort qu'en l'an 1279 elle était appelée Kendtelek, en 1300 Kenteluk, en 1458 Kentheleke, en 1612 Kendteleke, tandis que les roumains l'appelaient depuis toujours Tintelnic, Chintelnic ou même Cincelinc.


Le village d'Arcalia, est d'abord mentionné dans les documents avec le nom actuel en l'année 1355. Toutefois, il est beaucoup plus ancien. Ici, on a découvert une roue de chariot de bataille, en bronze, datant d'il y a 4 000 ans. Étymologiquement, Arcalia signifie « la beauté de Ares », le Dieu thraco-Dace de la guerre.


Le village de Sărăţel, nom donné par les immenses gisements de sels qui se trouvent sous la forme des sources et en état solide, ont une histoire lointaine dans le cadre de l'exploitation de sel qui est connue depuis l'antiquité.

 

Itinéraires touristiques

 

1.Şieu- Măgheruş : village Arcalia -Collines Bistriţei -Collines Şieului - Pic Şieu/rivière Şieu à la confluence avec la rivière Măgheruş -le château "Bethlen", datant du siècle XVIIIe; le tombeau d'inhumation avec l'inventaire de la culture de Hallstatt 1200-450/350 av. J.-c., église du 16e siècle, parc dendrologique (réserve forestière).

 

2.Şieu-Măgheruş : village Sărăţel-collines Bistritei-collines Şieului-pic Sieu- Cetate, Penelor-la rivière Şieu à la confluence avec la rivière de Bistriţa Ardeleană-les traces d'une forteresse dace avec des fortifications de terre du premier siècle av. J-C jusqu'au premier siècle après J.C, Massif de sel (réserve géologique).

 

 

Arrière